Politique de confidentialité

Je serai honnête, moi-même j'ai désactivé la grande majorité des transmissions & télémétrie associées; surtout celles liées à la publicité. De même, alors que j'ai retrouvé mon compte hotmail pour la connexion au windows store, je suis sur un compte local et non hotmail.

Au delà de cette politique relativement intrusive et de fonctionnalités dangereuses (telles que le partage des mots de passe wifi avec les "amis"), se pose la question de l'appropriation.

Comment expliquer cette levée de boucliers contre Microsoft alors que nous avons déjà, pour la grande majorité, ouvert la porte vers nos données à Apple & Google au travers de nos smartphones et tablettes ?

Prenez Android : quand vous changez votre vénérable smartphone pour le dernier modèle de votre fabricant préféré, vous ne vous inquiétez pas. Vous saisissez uniquement votre compte Gmail lors du premier démarrage et laissez ensuite le système télécharger vos mails, vos applications, vos mots de passe wifi (et oui !) et retrouvez ensuite votre environnement habituel mais sur un nouvel appareil. De même, et ce quelque soit votre appareil, celui-ci envoie régulièrement au constructeur des informations sur son état, le statut du système (sinon comment vous proposerait-il les mises à jour des applis où du système ?)

Cela ne choque quasiment plus personne et tout le monde est bien content de retrouver facilement ses données quelque soit le support. Alors pourquoi cela gêne-t-il sur un PC ? Quel est ce facteur différenciant qui nous fait accepter ces envois sur nos smartphones et non sur nos machines ?

Es-ce à cause de la réputation, de moins en moins justifiée, de Microsoft de toujours en vouloir plus pour mieux vous le revendre ensuite ? Est-ce parce que nous ne voulons pas divulguer nos informations (trop tard, vous avez un smartphone) ? Est-ce parce que le passage de Windows Update d'un schéma optionnel à obligatoire nous fait peur ?

Ou plus simplement, est-ce parce que le passage d'un PC géré par nos soins à un PC géré par Microsoft sur le modèle des smartphones nous fait peur malgré certains avantages non négligeables ? Depuis l'arrivée de l'informatique personnelle, nous avons pris l'habitude de choisir nos PC selon nos envies, voire de les construire entièrement en achetant directement les composants. De même pour l'installation du système où nous choisissons nous- même comment nous voulons l'installer.

Cette levée de boucliers est dûe à un sentiment de perte de contrôle sur nos ordinateurs; comme à l'époque de la mise en place des domaines dans les infrastructures professionnelles. Ce n'est plus "mon ordinateur" mais "mon ordinateur sous monitoring de Microsoft" à l'image des smartphones et autres tablettes.

Est-ce si mal que cela ? Pas nécessairement et si les équipes de développement de Windows utilisent les données renvoyées à bon escient :

  1. Une sécurité renforcée : les correctifs sont plus facilement développés à partir des données fournies par la télémétrie et surtout plus rapidement déployés sur les machines.
  2. Une optimisation du système selon les cas d'usage remontés : si tout le monde décoche une option, celle-ci est-elle réellement nécessaire ?

Echanger ma liberté contre de la surveillance est inacceptable. Cependant, échanger des informations sur mon usage d'un outil indispensable au quotidien contre une optimisation de celui-ci, à l'image de mon smartphone et dans des conditions raisonnables, je suis prêt à faire ce pas.

Show Comments