La BBC et les autres

Quand, au détour d'une actualité sur David Tennant, je découvre le programme de la BBC pour le 400e anniversaire de la mort de Shakespeare, je désespère en voyant ce que nous inflige France Télévision.

Qu'un groupe financé uniquement par la redevance audiovisuelle soit capable d'être l'un des plus gros producteurs audiovisuels au monde, avec un grand nombre de séries (Doctor Who, Sherlock, Eastenders et bien d'autres), des festivals (le BBC Proms), des documentaires (surtout des animaliers) ainsi que des radios & une numérisation quasi totale de leur fonds (le projet Genome) démontre bien que l'argent n'est pas toujours la contrainte de la qualité.

Et quand en France, notre seul fait de gloire est la série "Plus Belle la Vie" (dont je ne dénigre pas les qualités) avec un budget global supérieur et des charges moindres, on se demande où part l'argent de notre redevance...