Ah tiens

J.J. Abrams n’est pas un cinéaste. Sur le plan créatif, il est originellement un showrunner, quelqu’un qui pense en termes de récit et d’orientation globale (un rôle plus souvent attribué au producteur dans le cinéma hollywoodien) mais chez qui la mise en images se résume à cela : de la simple mise en images.

Un nouveau désespoir— Rafik Djoumi

Cela rejoint totalement mon sentiment. Entre Disney aux commandes et Abrams à la manoeuvre, on obtient une belle bouillie pré-digérée. Même Marvel, qui pourtant a vécu sous le Comic Code et en est encore fortement imprégné, arrive à sortir des films bien meilleurs voire à laisser sortir un film avec le personnage le plus décalé de leur univers.

Show Comments